Bloc-notes


Prochaine rencontre du CA:
19 septembre à Cap-aux-Meules

pqd_modifie-2

 

youtubefacebook_logo_detailtwitter

Énergie verte
Lundi, 17 Janvier 2011 11:59

L'industrie éolienne connaît une croissance mondiale. La région GaspésieÎles-de-la-Madeleine se positionne comme un pôle de développement de cette énergie écologique et renouvelable, une position qui colle bien avec les valeurs vertes de la région.

En plus d'accueillir sur son territoire des parcs éoliens et des entreprises de fabrication de composantes d'éoliennes créateurs d'emplois, la région réalisera son premier projet de parc éolien dans les Plateaux-de-la-Matapédia, en partenariat avec le promoteur Invernergy. À l'initiative de la CRÉGÎM, les MRC de la région ont mis en place la Régie intermunicipale de l'énergie GaspésieÎles-de-la-Madeleine pour augmenter les chances de réussite des projets de la région dans le cadre des appels d'offres éoliens communautaires d'Hydro-Québec.

Depuis l'implantation du premier parc éolien en Gaspésie en 1998 (Le Nordais à Cap-Chat), la région a multiplié les efforts pour développer cette industrie. Il en résulte la création du TechnoCentre éolien en 2000 et du Centre de recherche CORUS.  Le gouvernement a aussi instauré l'obligation pour les promoteurs d'utiliser 30 % de contenu provenant de la région désignée, soit la Gaspésie et la MRC de Matane, pour la mise en place des parcs éoliens.

Jusqu'ici, Hydro-Québec Distribution a lancé trois appels d'offres totalisant 3500 MW. En Gaspésie, lorsque tous les projets issus de ces appels d'offres seront réalisés, on retrouvera 8 parcs éoliens sur le territoire, pour un total de 809,9 MW. Il faut en plus ajouter quatre parcs qui ont été construits grâce à des ententes de gré-à-gré entre Hydro-Québec Production et différents promoteurs, et qui totalisent 166,25 MW. Pour un grand total de 12 parcs ayant une capacité installée de 976,15 MW.

 
Partager cette information

sed-ilot-fpt

 

etd

 

zoom-enligne

 

plan num